LES JARDINS PARTAGÉS

Après avoir réalisé en 2003/2004, à la demande de la Communauté Urbaine de Strasbourg, une étude exploratoire sur la possibilité de créer des jardins partagés dans différents quartiers de Strasbourg, ECO-Conseil accompagne, depuis 2005, la création de jardins d’habitants dans deux quartiers d’habitat social : le quartiers de Hautepierre puis le quartier du Port du Rhin.

2003 - Une étude exploratoire 

L’objectif de cette étude était d’identifier les potentiels et les freins à la création de jardins partagés dans quatre quartiers d’habitat social en restructuration de Strasbourg (Cronenbourg, Meinau, Neuhof et Hautepierre) et de proposer une approche méthodologique et opérationnelle quartier par quartier.

L’étude mettait l’accent sur le besoin d’un accompagnement professionnel de ce type de projet pour mobiliser acteurs et habitants, mettre en place la dynamique participative et en maintenir l’exigence jusqu’à ce que les habitants jardiniers soient capables de la gérer et de la transmettre.

L’étude faisait aussi apparaître que si les quatre quartiers présentaient des opportunités pour la mise en place de jardins partagés, Hautepierre était le plus avancé dans la démarche.
En effet, un groupe de partenaires du quartier réfléchissait à un projet. Un lieu avait été choisi, une association de quartier semblait partante pour porter le projet. Celle-ci estimant finalement ne pas être en capacité de le faire, ECO-Conseil, appelé dans un premier temps pour aider les partenaires à préciser leur action, s’est engagé en tant que porteur du projet avec un financement Contrat Urbain de Cohésion Urbaine.

2005-2008 - Création du jardin de la maille Éléonore à Strasbourg - Hautepierre

Une première action test – maille Eléonore à Hautepierre - a permis de dérouler les étapes de ce type de projet ; de la constitution d’un groupe de pilotage à la mobilisation des habitants jusqu’à la réalisation effective du jardin et à sa gestion autonome par l’association des habitants jardiniers à l’automne 2008.

La première mobilisation des habitants, début 2005, a été interrompue suite à un retard des travaux de préparation du site et reprise ensuite en janvier 2006. Les habitants ont ensuite été accompagnés par une coordinatrice pendant 3 ans avant de voler de leurs propres ailes.

Les choix concernant l'aménagement du jardin

Partis d’abord pour un aménagement en parcelles collectives, les habitants jardiniers ont optés ensuite pour une partition de l’espace en petites parcelles individuelles (4m2) voisinant avec de plus grandes jardinées collectivement et quelques jardiniers participent au jardin sans disposer de parcelle individuelle.

Le fonctionnement

Petit à petit, les habitants jardiniers ont construits le fonctionnement et les règles du jardin :

  • l’accès au jardin est libre dans le respect des règles affichées, lorsqu’un jardinier est présent,
  • des rendez-vous hebdomadaires permettent aux habitants jardiniers de se retrouver pour jardiner et échanger,
  • ceux qui le souhaitent disposent de la clef et viennent selon leur disponibilité.

Un noyau de jardiniers est très investi, de nouveaux jardiniers les rejoignent régulièrement lorsque des parcelles sont libérées. Les jardiniers qui laissent leur parcelle gardent souvent le contact et participent aux événements festifs.

Les plantations variées, les différents aménagements et les productions artistiques réalisées par les habitants avec des artistes sont respectés, ont déjà changé le paysage du quartier et, selon certains habitants jardiniers, leur vie.

Le "pilotage" du projet

Le groupe de pilotage comprend des représentants de la ville, de l’éducation nationale, du bailleur social majoritaire du quartier, du syndicat d’entretien des espaces extérieurs, d’associations de terrain du quartier, auxquels sont venus s’ajouter dès que possible, des habitants jardiniers. Il a construit un document/cadre du projet présentant les grands principes du projet : objectifs, méthode, déroulement, rôles des partenaires, moyens, outil d’évaluation…Il se réunit régulièrement et permet des ajustements des grandes lignes du projet.

2008 - création du jardin de la maille Jacqueline à Strasbourg - Hautepierre

 Depuis 2008, un nouveau jardin a été créé, maille Jacqueline, avec le soutien d'ECO-Conseil et d’autres projets sont à l’étude dans le quartier.

Ce jardin est situé près de l’école maternelle. Les habitants proches du site choisi ont été informés au cours d’un porte à porte et d’affichages suivi de réunions d’information.

Un groupe d’habitants jardiniers était lancé dans l’élaboration du projet d’aménagement et de plantation lorsqu’un un changement de site a été décidé par la municipalité et a retardé les travaux de préparation d’un an. Le groupe de pilotage a proposé au groupe de jardiner « en attendant les travaux » dans les jardins scolaires voisins et sur des plates bandes des espaces extérieurs. Dans le même temps, le partenariat avec les services a permit de faire évoluer le projet d’implantation des circulations prévu à l’origine.
Fin mai 2009, le nouveau site a été investi par les habitants jardiniers.

Les principes d’aménagement et de fonctionnement sont très proches de ceux de la maille Eléonore.
La surface étant plus importante, les parcelles collectives ou individuelles sont plus nombreuses et plus grandes. Le respect des lieux et leur investissement par les habitants a été obtenu plus rapidement que dans la maille Eléonore ; le premier jardin jouant un rôle de modèle encourageant.

2007 - Montage et création du jardin du Port du Rhin

ECO-Conseil accompagne, sur le quartier du Port du Rhin, un groupe de partenaires dans la création d’un jardin à la fois pédagogique et partagé pour les enfants (des petits de la halte-garderie aux adolescents) et pour les habitants du quartier.

 

 

le jardins de nos rêves à Hautepierre
Janvier 2005 – démarrage du projet : le site du futur jardin dans son état d'origine avec son transformateur EDF
Décembre 2005 - les travaux de base (apport de terre et clôture) sont faits, les premiers travaux de jardinage vont pouvoir commencer
Juin 2006 - en attendant les premières cultures, mise en place d'un jardin de "camouflage" et peinture du transformateur
Août 2006 - les allées sont matérialisées et les cultures ont démarré
Septembre 2006 - tous ensemble, tous ensemble...
Novembre 2006 - les beaux fruits du travail collectif !
Décembre 2006 - Strasbourg, Capitale de Noël même dans les jardins
Mai 2007 - le jardin s'organise
Mai 2007 - pour faire de belles photos de mariages, on crée "l'allée des mariés"
Mai 2007 - bon, et puis ce transformateur tout blanc, ça suffit...
Décembre 2007 - l'art se réinvite au jardin
Avril 2008 - les enfants du quartier en pleine activité dans la parcelle qui leur est réservée
Mai 2008 - une parcelle individuelle impressionnante de symétrie
Mai 2008 - le soleil tape, les parasols sont de sortie à l'occasion de l'ouverture du jardin dans le cadre des "Rendez-vous aux jardins" de 2008...
Juin 2008 - l'allée des mariés commence à prendre allure
Juin 2008 - un épouvantail au milieu des roses trémières
Juillet 2008 - grande cueillette de haricots (25 kg récoltés sur la saison sur un parcelle de 4 m2 !
Eté 2008 - des fleurs et des couleurs
Août 2008 - l'association "Le jardin de nos rêves" est née
Octobre 2008 - c'est la "Fêtes vos rêves"

 Découvrez en photos l'histoire
du "Jardin de nos rêves"
à Strasbourg - Hautepierre,

galerie jacqueline
Hiver 2008 - premières phases d'information et de mobilisation des habitants : savoir sortir des modes de communication traditionnels...
Hiver 2008 - le projet s'élabore... d'abord sur le papier puis sous forme de maquette
Printemps - été 2008 - coup de théâtre : le projet de jardin est relocalisé sur un autre site. En attendant d'y voir plus clair, les habitants motivés cultivent le jardin de l'école voisine...
... ou dans des plates-bandes du quartier
Automne 2008 - les efforts des habitants portent leur fruits et cela redonne courage en attendant le nouveau jardin
Hiver 2009 - enfin... le site du jardin est défini, c'est là... restent quelques petits travaux à faire pour "libérer" de l'espace jardinable
Printemps 2009 - informer, mobiliser, informer, mobiliser, encore et encore et toujours...
Juin 2009 - ça y est, les aménagements sont faits, l'aire de jeux des enfants a été déplacée, l'espace du jardin est clôturé, les allées sont tracées selon les souhaits des jardiniers et un point d'eau est installé
juin 2009 - tracé des parcelles et premiers semis
Juin 2009 - dans un jardin, il faut savoir où on peut marcher... les enfants tracent le chemin dans leur parcelle collective
Eté 2009 - on peut vraiment parler de jardin et de Jardinier maintenant...
Eté 2009 - à l'occasion des "Rendez-vous aux jardins", les enfants apportent leur créativité au projet
Août 2009 - un jardin ou une jungle ?
Eté 2009 - ...de l'apport d'un jardin sur la beauté d'un quartier
Octobre 2009 - la "jungle" commence à donner de bien beaux fruits
Automne 2009 - préparation du jardin pour l'hiver : les feuilles de l'arbre aux milles écus (ginkgo biloba) vont protéger le sol
Automne 2009 - les pommiers arrivent au jardin
Hiver 2009 - le jardin est au repos
Hiver 2009 - en attendant de cultiver, on fabrique des plessis pour border les parcelles... et pour faire joli
Hiver 2009 - une tentative pour agrémenter un peu les grilles de la clôture
Printemps 2010 - c'est reparti pour une nouvelle saison de jardinage collectif...
Printemps 2010 - ... et pour une phase d'information et de mobilisation...

celle du jardin
de la maille Jacqueline
à Strasbourg - Hautepierre

 Vidéo extraite de l'émission
Garden Party consacrée au
jardin de nos rêves

 

 Pour en savoir plus
sur les jardins partagés

Téléchargez, dans la rubrique
"
Les publications du JTSE",
les documents en ligne
sur le site du JTSE

 

 




Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com