La formation d'éco-conseiller

Une formation pour devenir un professionnel de l'environnement au service d'un développement durable des organisations et des territoires

D’une durée d’un an, la formation a pour ambition de préparer les participants au métier d’éco-conseiller.

L'organisation de la formation

La formation d'éco-conseiller est animée par une équipe pédagogique permanente qui collabore étroitement avec un groupe de professionnels, les responsables de thèmes, et fait appel à un réseau d'intervenants issus du monde académique et professionnel. Le réseau professionnel des éco-conseillers est largement mobilisé dans le cadre de la formation, des éco-conseillers en activité intervenant à divers stades (sélection, coordination, enseignement, évaluation…).

Les objectifs de la formation

Afin de rendre les stagiaires opérationnels dans la conduite de projets d’environnement et de développement durable, la formation s’articule autour de plusieurs objectifs :

  • mettre à jour les connaissances de base en environnement et donner des clés d’accès à des informations plus spécialisées,
  • présenter les bases théoriques du développement durable et des outils pour une mise en œuvre concrète,
  • initier au droit et faire découvrir les bases fondamentales du droit de l’environnement,
  • présenter les principaux acteurs de l'environnement, leurs compétences respectives et les mécanismes de prise de décision,
  • faciliter l'apprentissage de méthodes et d'outils de gestion de projet et de travail en équipe, de management de l'environnement et du développement durable,
  • développer des capacités de communication et de sensibilisation de tout type de public et initier aux démarches de participation et à la conduite du changement,
  • favoriser l'enrichissement des participants à la formation grâce à leur diversité de parcours et d’expériences...

Le contenu de la formation

La formation allie l'acquisition de savoirs (connaissances) et de savoir-faire (outils méthodologiques et conceptuels) au travers d'enseignements à caractère théorique et de mises en situation dans le cadre de réalisations pratiques ; la pédagogie mise en œuvre est fondée sur l'implication effective de l'ensemble des participants.

Les enseignements (480 h)

La transmission de connaissances, les apports méthodologiques et les partages d'expérience sont assurés par des intervenants universitaires, praticiens, décideurs, éco-conseillers en poste... ; les enseignements sont complétés par des études pratiques, des visites sur le terrain...

Les travaux d'application (210 h)

Ces réalisations pratiques s’effectuent individuellement ou en équipes et permettent la mise en œuvre de compétences nécessaires à l’exercice du métier d’éco-conseiller. Les travaux d’application sont complétés par des enseignements de conduite de projet.

 ==> Plus d'informations sur les enseignements et les travaux d'application

Les travaux et projets personnels (80 h)

Une demi-journée hebdomadaire est prévue pour les recherches personnelles et l'organisation d'activités à la carte, en petits groupes.
Elle sert notamment à affiner le projet professionnel et à préparer le stage de mise en situation par, dans un premier temps, la découverte du métier d’éco-conseiller et plus généralement des métiers du conseil en environnement et développement durable, et ensuite les échanges avec des organismes d’accueil potentiel pour la  mission professionnelle.
Par ailleurs, chaque stagiaire bénéficie d'un suivi individuel pour accompagner la mise en place de son projet professionnel.

La mise en situation professionnelle (825 h)

D’une durée de 5 mois et demi, la mission professionnelle est une mise en situation réelle qui s'effectue dans une structure d'accueil - entreprise, collectivité, association… -  choisie par le stagiaire. Elle permet la mise en œuvre des connaissances et compétences acquises pendant la formation et l’apprentissage des pratiques professionnelles et a pour objectif de constituer une passerelle vers le milieu professionnel.
Durant la période consacrée à la mission professionnelle, une semaine regroupant l'ensemble des éco-conseillers en formation est réservée au suivi de la mission.

 ==> Plus d'informations sur la mise en situation professionnelle

 

Découvrez, sur le site Etudinfo, les avis d'anciens étudiants sur la formation...

 

Soutien de la Région ALSACE

La Région Alsace a décidé
d'apporter un soutien financier 
aux demandeurs d'emploi candidats
au 27ème cycle de la formation
(cycle 2014 - 2015)

 


 

Le Mastère Spécialisé 'Éco-conseiller'

est délivré par l'INSA de Strasbourg,
dans le cadre d'un partenariat
avec ECO-Conseil.

Ce Mastère Spécialisé est
accrédité par la
Conférence des Grandes Ecoles 

 


 

 La validation de la formation

L’évaluation des connaissances et compétences acquises s’effectue de plusieurs manières :

  • simulations de mise en situation professionnelle pour l’évaluation des acquis par axe,
  • étude de cas,
  • rapport et présentation du chantier d’application,
  • appréciation du commanditaire du chantier et du directeur de stage,
  • rédaction et soutenance d’un mémoire suite à la mission.

L'obtention du titre d'éco-conseiller et
du mastère "Eco-conseiller" nécessite
une moyenne générale au moins
égale à 12/20 et un minimum de 12/20
pour la mission professionnelle.

 

Téléchargez la plaquette 2014-2015





Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com