Parole P26 - Se chauffer gratuitement grâce aux ordinateurs !

02/12/2013

     


Pourquoi pas le particulier ?

Ce que propose la start-up Qarnot Computing concerne le grand public. Elle mise sur la dispersion des calculateurs dans des « mini-centres de calcul » disséminés chez les particuliers, qui profitent en retour de la chaleur qui s’en dégage. Une idée brevetée depuis 2010 qui semble porter ses fruits : les locaux de la société en sont équipés, ainsi que certains de l’école Telecom Paris Tech.

Le concept

L’idée exploite un principe simple : disséminer les serveurs de calcul numérique au sein des locaux ou des appartements dans des modules ressemblant à des radiateurs. Les informations sont donc réparties chez les particuliers. Comme le transport d’énergie ou de chaleur est complexe, l’entreprise française capitalise sur le transport des données : c’est là l’unique source de ses revenus car la chaleur, qui reste, elle chez vous, est offerte !

Comment ça marche ?

La technologie Q.rad est un radiateur électrique dont la source chaude est constituée de processeurs de calcul. Totalement silencieux, le dispositif reçoit ses instructions de calcul via le réseau Internet domestique. La chaleur dégagée par l’exécution des calculs permet de chauffer gratuitement et efficacement les habitations et locaux professionnels. Un système de régulation par thermostat permet d’adapter la puissance de calcul en fonction de la température souhaitée par les occupants.

Grâce à la plateforme Q.ware, les calculs des clients de Qarnot Computing sont distribués sur les milliers de processeurs du parc de Q.rads. Pour chaque nouveau calcul, le Q.ware analyse la charge et la distribue sur des Q.rads

Avantages et limites actuelles

Les avantages de cette innovation sont nombreux aussi bien pour les clients de Qarnot Computing qui n’auront plus à gérer de Datacenter et le gouffre énergétique qu’ils représentent ainsi que pour les utilisateurs qui verront leur facture de chauffage se réduire considérablement. Pour le moment, cette technologie n’est pas encore éprouvée à grande échelle car elle doit combiner des clients nécessitant de grandes quantités de calculs et des clients achetant les radiateurs numériques. Elle n’est pas encore à la portée du particulier mais commence à se démocratiser puisque trois cents logements sociaux de la ville de Paris en sont équipés depuis l’été 2013.

 

Amel HALFAOUI et Pascal FEIDT

 

 

 

En savoir plus

 


 

 Le site internet de 
Qarnot Computing


 

La presse et le web
en parlent

 


 

Article du Figaro Sciences

 Article en ligne sur le site
Web Développement durable

 Article du Parisien




Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com