Parole P27 - Le TELETRAVAIL : bien plus qu’un enjeu sociétal !

02/02/2015

La réalisation d’un bilan carbone dans le secteur tertiaire aboutit à identifier que 10 à 30 % des émissions de CO2 générées par l’entreprise sont dues aux déplacements domicile-travail des collaborateurs, dont 50 % aux déplacements professionnels.
Un trajet aller-retour moyen de 52 km par jour conduit à rejeter environ 2 t de CO2* par personne et par an. Cela correspond à l’émission maximale par personne et par an, pour ne pas dépasser 2° de réchauffement planétaire, limite identifiée comme dangereuse par les scientifiques du GIEC.
Face à ce constat, supprimer certains de ces déplacements en ayant recours au télétravail apparaît comme une évidence pour éviter une catastrophe climatique.


Cliquez sur l'image pour visualiser l'infographie complète

Parmi les 16,7 % des français** actifs qui télétravaillent, 48 % travaillent dans le secteur privé, 17 % dans le secteur public et 35 % sont indépendants.
Pour 67 % des télétravailleurs, le télétravail est informel et occasionnel (1 à 2 jours par mois pour 56 % des télétravailleurs et 1 à 2 jours par semaine pour 35 %).

Quels apports du télétravail ?

Le télétravail apporte de nombreux bénéfices tant pour le télétravailleur que l’employeur ou la société dans sa globalité.
Le télétravailleur peut ainsi bénéficier d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, et l’employeur fait des économies d’énergie, d’espaces de bureaux et d’entretien. A l’échelle du territoire, le télétravail est source de création d’économie dans les zones péri-urbaines et rurales.

La mise en place de nouveaux espaces de travail répond à de multiples enjeux :

  • enjeux d’aménagement et d’attractivité pour les territoires, en facilitant la mixité de fonctionnalités des locaux et leurs proximités ;
  • enjeux de confort et d’efficacité pour les salariés et les travailleurs indépendants qui cherchent à économiser en terme de temps et d’argent dans les transports, et qui pourraient ainsi bénéficier d’espaces de travail très bien équipés ;
  • enjeux de compétitivité pour les entreprises qui cherchent à réduire leurs coûts fixes et qui pourraient profiter de locaux à usage collectif.

Qui peut télétravailler ?

En 2009, le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) identifiait que 50% des métiers étaient potentiellement « télétravaillables ». Toute personne utilisant les Technologies d’Information et de la Communication (TIC) peut télétravailler, à condition que la présence physique ne soit pas requise pour son travail et que les processus soient suffisamment dématérialisés. 

Entre bureau et domicile, de nouveaux espaces de travail émergent

Les premiers espaces de télétravail ont vu le jour à la fin des années 90 en France sans remporter un franc succès. Depuis, ce concept a largement évolué, porté par l’évolution des technologies mobiles. Ces espaces sont de plus en plus nombreux (592 en 2012). Les tiers-lieux permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile, dans des lieux aussi bien équipés que l’entreprise.

Que recherchent les utilisateurs de tiers-lieux ?

Les utilisateurs de tiers-lieux recherchent un point de rencontre et de travail, une alternative au domicile qui permet de rompre l’isolement. Le lieu doit être situé à proximité du domicile. L’ambiance de travail est moins stricte qu’au bureau mais efficace et conviviale. C’est un lieu d’échange et d’innovation. C’est aussi un espace de travail mutualisé permettant d’accéder à des services professionnels et non professionnels (conciergerie, AMAP, etc.), permettant un accompagnement dans les pratiques numériques et des formations.

Pour conclure

Pour éviter une modification climatique due à une surconsommation de nos ressources, la ville de demain devra évoluer avec les solutions innovantes. Il est donc important de soutenir le développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication pour favoriser une meilleure prise en compte de la mobilité.
L’évolution des nouveaux modes de travail est un élément clé qui conditionne la ville de demain.

 
 
Aurélie CONIN & Marie-Agnes MINOUX

 

 

 

 

 

*** En savoir plus ***

 


 

 le Livre blanc du Tour de France
du télétravail et des tiers lieux

 Les Ecocentres en cours
d’expérimentation

 Mais au fait,
qu’est-ce qu’un télécentre ?

 Tiers-lieux, télécentres,
«coworking spaces»...
quels lieux pour le travail du futur ?

 Site internet du GIEC

 Télétravail :
codes et enjeux d’une
organisation hors les murs

 Un premier télécentre sur
le Pays Bruche Mossig Piémont




Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com