Permaculture : la transition en marche ! - Article d'étudiants éco-conseillers (promo 28)

30/11/2015

Elle est souvent assimilée à de l'eco-agriculture, mais saviez-vous que le mot « permaculture » provient de l'association des mots anglais « permanent culture »?
Une « culture permanente » qui se donne pour vocation le partage de valeurs, de connaissances et de techniques qui permettraient, à nous les humains, de vivre de manière durable sur cette planète 


Permaculture : la transition en marche

Un peu d'histoire

Le terme de permaculture est créé dans les années 70 par deux australiens, Bill Mollison (chercheur biologiste et enseignant) et son élève David Holmgren (écologue activiste).
Ils s'inspirent largement des théories de Masanobu Fukuoka (pionnier de l'agriculture naturelle) qui partageait facilement son expérience au sein de sa ferme au Japon où Bill Mollison a séjourné quelques temps.

Une question d'éthique...

Prendre soin de la nature et de l’humain, créer l’abondance et redistribuer les surplus, sont les fondements au cœur de l'éthique permaculturelle, l'Homme ne peut en effet prospérer que sur une terre saine et à la condition d'avoir accès aux ressources nécessaires à sa survie. Il pourra alors s'épanouir dans la recherche et le partage de connaissances.
Réinvestir les excédents dans le système (recyclage, partage) est nécessaire à sa durabilité et à son essor.


… et quelques principes de bon sens

L'observation de l'environnement est le premier principe, il permet d’en connaître les éléments existants et leurs fonctionnalités.
Cette connaissance est utilisée comme source d'inspiration pour rechercher des solutions durables et assurer une production en récompense du travail fourni.

Pour atteindre ses objectifs la permaculture s'inspire souvent de la nature et des écosystèmes.
Introduire des nouveaux éléments dans un environnement implique de changer le système existant, en prendre conscience permet de réfléchir préalablement aux interactions futures et aux moyens de les optimiser. Il est généralement préconisé d'inclure au mieux l'existant et d'en valoriser les diversités.
Idéalement, les interactions entre les éléments du système leur permettront de se soutenir mutuellement puis, à plus long terme, de tendre vers une autosuffisance et une réduction du travail humain.

Les solutions pour des systèmes à petite échelle sont privilégiées, plus faciles à entretenir, ils permettent également une meilleure utilisation des ressources locales.
Collecter et stocker l'énergie, utiliser des ressources renouvelables, valoriser les déchets en tant que ressource, raisonner en circuit fermé, sont autant de principes qui rendront le système durable.

Donc la Permaculture c'est quoi ?

La permaculture offre des solutions pour que les paysages humanisés répondent durablement aux besoins de leur population (nourriture, énergie, habitation...), tout en offrant résilience, richesse et stabilité aux écosystèmes dont elle fait partie.
Elle peut se définir comme une science globale ou un art d'assembler les éléments dans un système, voir un mouvement éthique ou un style de vie. Sa transversalité lui permet d'être appliquée à toutes les échelles, ce qui en fait sa force et son intérêt.

Dans le contexte actuel, quelques objectifs prioritaires semblent se démarquer :

  • La reforestation,
  • La restauration de sols endommagés
  • Favoriser la biodiversité
  • Favoriser la production de nourriture à proximité de ses consommateurs
  • Créer une culture régénérative capable de s'adapter au changement.

Permaculture : la ferme du Bec Hellouin

Et concrètement, ça donne quoi ?

En France, un des exemples d’application le plus connu se situe en Normandie à la ferme du Bec Hellouin, qui a remporté le trophée écotourisme 2008 et le trophée de l’agriculture durable en 2013 et 2014. Créée en 2006 par Charles et Perrine Herve-Gruyer, cette ferme se propose d’assurer une production à la fois écologique et économiquement durable tout en assurant une bonne qualité de vie des travailleurs.
Afin d’optimiser un maximum les éléments déjà présents dans la nature, l’agriculteur cherche à imiter l’écosystème spontané de chaque milieu.

Une dizaine d’années d’essais et de recherches ont abouti à la mise en place de stratégies efficaces et viables.
Le travail manuel est remis au centre des techniques agricoles ce qui permet de préserver la biodiversité et la richesse des sols.
La végétation spontanément présente peut être remplacée par des espèces proches comestibles ou servir dans la lutte écologique contre les parasites des cultures. Avec le temps, le système se stabilise naturellement ce qui le rend à la fois plus fertile, plus diversifié et plus productif.
En appliquant les principes de la permaculture, il est donc possible de développer des « agro écosystèmes » stables à long terme où peuvent cohabiter des habitations, des arbres, des végétaux cultivés et des animaux d’élevage. Tout fonctionne en synergie entre ces éléments, les besoins des uns sont comblés par la production des autres.

Mouvement des Colibris

D'autres initiatives

D'autres initiatives citoyennes développent des actions plus éthiques et durables entre les Hommes et avec la Nature.
Auteur, philosophe et conférencier, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de la permaculture et de l’agriculture biologique en France. Reconnu expert international de la lutte contre la désertification en Afrique, il est aussi le fondateur des associations « Terre & Humanisme » et « Colibris », qui veulent réattribuer à l’Homme une place et des valeurs dans la société.
Depuis 2007, les Colibris se mobilisent pour la création d’une société plus écologique et plus humaine. Ils se donnent pour mission d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective. Forts d’un réseau sur tout le territoire, les Colibris mènent un ensemble d’actions telles que la mise en place d’écoles pédagogiques coopératives, de monnaies locales (exemple du Stück à Strasbourg), des potagers urbains, etc


La permaculture est aujourd’hui une réalité qui se développe à différentes échelles au sein des sociétés humaines modernes. Riche d’enseignements, elle est l’un des symboles d’une prise de conscience individuelle et collective qui va à l’encontre d’un monde capitaliste où le « toujours plus » fait ici place au toujours mieux !

 

Julie FLEITZ & Lucia ROSANO

 


 

En savoir plus

 


 

 La révolution d’un seul brin de paille - Livre de M. Fukuoka

 La révolution d’un seul brin de paille

Livre de Masanobu Fukuoka

Permaculture One - Livre de Bill Mollison et David Holmgren

 Permaculture One

Livre de Bill Mollison et David Holmgren

Permaculture: Principles and Pathways Beyond Sustainability  Livre de David Holmgren

 Permaculture: Principles and
Pathways Beyond Sustainability

Livre de David Holmgren

L'essence de la Permaculture d'après David Holmgren

L'essence de la Permaculture

Résumé des concepts et principes
de la permaculture
d'après David Holmgren
document pdf

Médiathèque de la  permaculture francophone  (Site)

Médiathèque de la 
permaculture francophone

Site internet 

Permatheque portail de ressources

Permatheque
portail de ressources

Site internet 


 

Permaculture à Moucron (Belgique) le jardin des fraternités ouvrières

Permaculture à Moucron (Belgique)
le jardin des fraternités ouvrières

Vidéo

Permaculture à Strasbourg au jardin de Saint Gal

Permaculture à Strasbourg  
au jardin de Saint Gal

Article internet




Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com