Un vaisseau sur terre - Article d'étudiants éco-conseillers (promo 28)

11/01/2016

C’est la crise, vous dira-t-on. Économique, environnementale, énergétique, du logement …. Oui, répondrez-vous, mais soyons créatifs et audacieux, trouvons des solutions.

Le earthship (« vaisseau terrestre ») ou géonef comme on l’appelle en français est un mode d’habitat alternatif qui peut répondre à tout ce contexte. Si vous avez 10 minutes de libres consacrez-les à lire cet article, peut-être cela fera-t-il émerger en vous pleins d’autres idées.


le géonef de Michael Reynolds

Un vaisseau qui ne sort pas de Star Wars VII …

Le concept de géonef a pris forme dans l’imaginaire de Michael Reynolds, architecte américain établi au nouveau Mexique, dans les années 70. C’est dans ce milieu aride que lui vient alors l’idée d’une habitation autonome construite en matériaux recyclés. Depuis, « le vaisseau terrestre » s’implante partout : au Québec, en Nouvelle-Zélande, en Belgique mais aussi en France.

le géonef de Michael Reynolds - vue intérieure

Plus concrètement c’est quoi ? Une grotte ? Un habitat primitif ?

Pour les plus impatients voici un aperçu.

La géonef est une habitation semi-enfouie (la façade nord). Les murs sont essentiellement faits de pneus, consolidés par de la terre, du mortier et des canettes en aluminium, des boîtes de conserve, des bouteilles de verre ou de plastique qui lui donne un aspect très esthétique. Le tout peut être recouvert de matériaux naturels tels que la paille, la chaux, le chanvre ou le bois, ce qui la rend aussi très saine. On vous le disait, c’est créatif et avec 3 milliards de pneus jetés chaque année sur Terre, la matière première et facile à trouver et peu chère.

Sa façade sud est entièrement vitrée, laissant passer lumière et chaleur solaire dans une serre où pousse une multitude de plantes comestibles. Pour être autosuffisante, elle est équipée de panneaux solaires et/ou d’éoliennes pour l’énergie et de cuves pour la récupération des eaux de pluie. Sa conception intelligente lui permet le maintien d’une température idéale, quelque soit la météo ou le climat. On retrouve à l’intérieur tout le confort d’une habitation ordinaire. Pour les nostalgiques, désolé mais les toilettes ne sont pas au fond du jardin.

L’autosuffisance, oui ! Mais comment la garantir?

Et la lumière fût !

Les géonefs sont conçus pour réduire au maximum l’utilisation de l’énergie. Les panneaux solaires et photovoltaïques ainsi que les éoliennes présentes sur le toit permettent toutefois de produire de petites quantités d’électricité de façon écologique et adaptées aux besoins restreints de ce type d’habitat.
Les parois murales vitrées en font des logements très lumineux. La lumière du jour suffit pour éclairer en journée.

principes de la maison solaire passive

Les larges fenêtres, orientées plein sud, la bonne isolation de l’ensemble et le choix des matériaux de construction maintiennent une température intérieure chaude en hiver et fraiche en été (en moyenne 22°C). Il est donc généralement inutile de chauffer ou de climatiser. Répondant aux principes de la maison solaire passive, les pneus remplis de terre agissent comme une masse thermique qui absorbe la chaleur et la restitue lorsque l’air ambiant intérieur se refroidi. Pour les plus téméraires qui s’aventureraient à emménager dans une géonef en plein désert mexicain ou saharien, celle-ci est dotée d’un ingénieux système d’aération. Une fois la fraicheur nocturne survenue, des conduites enterrées dans la paroi exposée au nord amènent de l’air frais via des bouches d’aération aménagées dans le bas du mur. Ceci permet de rafraîchir la maison.

Qualité de l'air et pneus dans habitat alternatif

Les plantes présentes à l’intérieur aident à la qualité de l’air mais pour éviter les désagréments liés à l’humidité les surfaces vitrées peuvent être ouvertes pour l’aération. La perméabilité des matériaux de finition des murs régule également le taux d’humidité. Lorsque la température extérieure est inférieure à - 10°C l’eau condensée sur les fenêtres retombent dans les bacs des plantes qui se trouvent en dessous.

Des écolos oui, mais pas des souillons !

La géonef dispose de plusieurs citernes enterrées qui stockent l’eau pluviale récupérée sur les toits. L’eau destinée à la salle de bain, ou à la buanderie est simplement filtrée. Celle qui a vocation à être utilisée en cuisine subit un processus de potabilisation. Les eaux grises (eaux savonneuses issues des lavabos, des douches et bains) servent ensuite à arroser les plantes potagères de la serre qui constituent un système de phyto-épuration. L’eau qui en ressort est ensuite acheminée aux toilettes. Les eaux noires qui résultent de l’utilisation des toilettes sont stockées dans une fosse septique et permettent d’arroser les plantes extérieures non comestibles.

Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

La partie vitrée de la géonef est conçue pour servir de serre. On peut y faire pousser toutes sortes de plantes comestibles et potagères quelque soit le climat et tout au long de l’année.
Pour les amateurs de protéines animales il est toujours possible d’avoir recours à un poulailler mais certains sont plus audacieux et gèrent eux-mêmes leur propre système d’aquaponie. Cette technique permet l’élevage de poissons d’eau douce comestibles et ornementaux sur la base d’un circuit court fermé d’eau qui alimente également les plantes destinées à l’alimentation.

N’hésitez plus, foncez ! Le earthship est :

  • Économique : construction à partir de 18000 €, plus de factures d’énergie à payer, budget alimentaire réduit, possible de le construire soi-même
  • Écologique
  • Autonome

Soyons sincères, il vous faudra tout de même repenser votre mode de vie et diminuer vos consommations mais cela n’est pas synonyme de retour à la bougie. Si vous n’êtes toujours pas convaincu et pensez que cet habitat est utopique regardez plutôt ce qui se fait déjà, même en Alsace le concept se développe …. 

Magalie Roca & Fleurine Rufenacht
 

 

 


Le earthship (« vaisseau terrestre ») ou géonef

 

En savoir plus 

 

 


 

Construction d’un earthship (Vidéo)

Construction d’un earthship
(Vidéo)

Principes de contruction d'un earthship (site web)

Principes de contruction
d'un earthship
(Site internet en anglais)

Visite d’un eartship dans le désert du Mexique (Vidéo)

 Visite d’un eartship
dans le désert du Mexique
(Vidéo)

L’Earthship ou l’art du recyclage (Site internet)

L’Earthship ou l’art du recyclage
(Site internet)

 

 

 

 

 




Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com