Chloé VETTER-SCHMIEDEN

Chargée de communication et de prévention au sein du Smictom de la Région de Saverne (Région Alsace)
Promo 26 (2013-2014) 

Maj - mars 2016

Mon parcours avant la formation

Je suis titulaire d’un DESS de traduction et d’une licence de FLE (français-langues étrangères) et j'ai travaillé pendant 7 années en tant que traductrice / relectrice chef de projets.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

J'ai souhaité suivre cette formation car elle me semblait différente des autres formations dans le secteur du développement durable en termes de contenu mais aussi de valeurs humaines. Je garde un très mauvais souvenir de l’accueil condescendant qui m’a été réservé dans une grande école d’ingénieurs parisienne tandis que je me suis tout de suite sentie à ma place au sein de la formation d’éco-conseiller.

Mon avis sur la formation

Cette formation a répondu à mes attentes puisqu’elle m’a permis d’acquérir un socle de connaissances dans le domaine du développement durable, de me faire un peu d’expérience (grâce au chantier et à la mission professionnelle) et de me faire un réseau. Ce dernier point a été précieux lors de mes recherches d’emploi.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon poste actuel

A l'issue de la formation, Il m’a fallu un an pour trouver mon premier poste au sein du Smictom de Saverne. J'y travaille en tant que chargée de communication et de prévention (c’est-à-dire réduction des déchets). Il s’agit d’un CDD à mi-temps.

Mes principales missions

Je pilote certaines actions du programme local de prévention des déchets. Je suis par exemple les animations réalisées par les associations d’éducation à l’environnement qui ont un partenariat avec le Smictom. J’accompagne également l’association Repair Café en cours de création.

Je m’occupe de la communication externe du Smictom : site internet, calendrier de collecte, rédaction de brochures et de courriers destinés aux usagers, etc.

Ce que j’apprécie dans mon métier…

C'est le fait, important pour moi, d’avoir une activité « qui a du sens ».
Au quotidien, j’apprécie la variété des actions et la part importante du relationnel (qui me manquait dans le domaine de la traduction).

Pour moi être éco-conseiller...

...c’est rejoindre les personnes qui ont déjà ouvert la voie vers un autre monde possible.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

L’action ! J’appréhendais la recherche d’un emploi parce que je savais que la concurrence est rude en Alsace. J’ai continué à me former, je me suis lancée dans des actions associatives et je suis partie à la rencontre de professionnels. Il est important d’être en mouvement et de rencontrer du monde pour faire émerger des idées / opportunités.

Petites informations complémentaires

Je participe à la création d’une tente des glaneurs sur le marché du boulevard de la Marne à Strasbourg (l’idée : redistribuer les invendus du marché dans un stand après la fin du marché). Son lancement est prévu le 7 mai 2016, avis aux glaneurs en herbe ! ( Lien vers la page facebook de la tente des glaneurs strasbourg )
Je suis par ailleurs membre du conseil local du développement durable de Saverne. Mon prochain projet : réfléchir à la réduction / gestion des déchets des fêtes dans l’école de mon fils.

 


 

*** En savoir plus sur la formation d'éco-conseiller ***

*** En savoir plus sur le métier d'éco-conseiller  ***






Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com