Cristina ALEGRE

Coordinatrice de l'association Objectif Climat à Strasbourg (Région Alsace)
Promo 22 (2009-2010)

MAJ : Mai 2012

Mon parcours avant la formation

De formation initiale en génie chimique, je me suis spécialisée dans le génie l’environnement et notamment, grâce à mon expérience de trois ans dans un bureau d’étude, dans le traitement des eaux usées par les plantes (phyto-épuration) .

Mes motivations pour suivre la formation d’éco-conseiller

Je souhaitais orienter ma carrière professionnelle vers un métier moins technique et avec plus de contacts humains. Je me suis investie dans la formation d’éco-conseiller pour acquérir de compétences en matière de développement durable : gestion des projets, démocratie locale, mobilisation des acteurs, techniques d’animation…

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

La formation m’a permis d’avoir une vision très large et globale des enjeux du développement durable ainsi qu’une bonne connaissance des politiques et des acteurs régionaux. J’ai pu connaître et expérimenter différents outils et démarches en matière de gestion de projets, de communication, de sensibilisation et de concertation.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation

Trois mois après ma soutenance, j’ai intégré l’association Objectif Climat, à Strasbourg, en tant que chargée de mission. Depuis janvier 2012, je suis devenue la coordinatrice de la structure.

Mes principales missions dans ce poste

J'assure plusieurs missions : 

  • le management et la coordination de l'équipe salariée, avec l'attribution des missions et les liens avec le Président de l’association
  • la gestion de l’association, qui comprends le suivi de la gestion financière et comptable, la recherche de financements et les contacts avec les médias
  • la préparation, l'organisation, l'animation et le suivi de l’opération « Manger c’est Agir » et du programme « Volontaires Pour le Climat »
Ce qui me plait dans ce métier

J’apprécie fortement la diversité des missions qui m’ont été confiées (coordination, gestion des projets, animation, sensibilisation) ainsi que le fort caractère humain de nos différents projets. Dans une petite structure, il est indispensable d’être force de propositions et d'initiative. 

Pour moi être éco-conseillère c’est...

...avoir un regard global des problématiques environnementales et sociétales.
Etre force de proposition pour des projets de fond et permettant de regrouper l’ensemble d’acteurs concernés.
Etre à l’écoute et réussir à faire voir la « double face de la monnaie » de l’environnement : il ne s’agit pas des contraintes, mais des opportunités. 

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Dans la situation actuelle, où l’environnement n’est pas forcement une priorité des politiques nationales, l’éco-conseiller doit plus que jamais s’attacher à ses convictions, avoir beaucoup de patience et continuer à porter un message humble, clair et solide.
 

 

 

Pour en savoir plus sur mes activités

 Plaquette Manger c'est agir

 Vidéo de présentation de l'action
manger c'est agir

 

Un groupe des Volontaires Pour le Climat de la ville de Huningue (68) en pleine action
Un groupe des Volontaires Pour le Climat de la ville de Huningue (68) en pleine action





Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com