Pierre-Alain POTTIER

Responsable d’études environnement urbanisme au sein du Bureau d'études OTE Ingénierie à Illkirch Graffenstadden (Alsace)
Promo 24 (2011-2012)

MAJ : Juillet 2014

Mon parcours avant la formation

J’ai suivi un parcours scientifique qui consistait en une Licence en biologie cellulaire et physiologie suivie du Master "Plantes et Environnement" à l’Université de Strasbourg.

A l'exeption stage long (10 mois) complété par un mois en CDD à l’INRA de Colmar sur une thématique agro-écologique, je n’avais pas exercé d’activité professionnelle avant mon entrée dans le Mastère spécialisé.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller 

La raison originelle était un besoin d’ouverture vers d’autres thématiques que celles que j'avais étudiées durant es études universitaires. Je sentais une difficulté possible lors de la recherche d’emploi avec un bagage uniquement scientifique axé "recherche". Les notions qui semblaient me manquer comprenaient notamment le droit de l’environnement, l’urbanisme, la communication.
Avec du recul, beaucoup d’autres sujets ont été un plus pour mon entrée dans la vie active.

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

La formation permet une ouverture importante sur le monde de l’environnement dans sa globalité. Les interventions se complètent et me permettent aujourd’hui d’appréhender les questions sous des angles nouveaux. Les différences au sein même du groupe d’éco-conseillers en formation est, de plus, une possibilité supplémentaire d’apprendre, de s’intéresser et de comprendre des points de vue différents des siens.
En plus de ça, cette année a été un déclencheur ma prise de conscience écologique.

Mon parcours professionnel à l'issue de la formation et mon poste actuel

Ma mission professionnelle n'ayant pu déboucher sur un emploi, j’ai cherché un travail qui liait mes études universitaires à mon année de formation à ECO-Conseil.
J’ai été recontacté au bout de 4 mois environ pour passer un entretien d'embauche au sein du bureau d’études OTE Ingénierie où je travaille actuellement.

Il s'agit d'un bureau d’études spécialisé dans le bâtiment, mais qui dispose de différents services dont un service environnement qui est notamment chargé des dossiers règlementaires (ICPE, PLU, ect). Le poste que j’occupe se nomme « Responsable d’études environnement urbanisme ».

Mes principales missions dans ce poste

Mes missions sont assez variées et dépendent en plus des saisons. Actuellement, l’essentiel de mon travail consiste à la réalisation d’inventaires floristiques sur des sites à projet, que ce soit pour des ICPE ou pour des documents d’urbanisme. A l’issue des inventaires, je dois être en mesure de déterminer si le projet est dommageable à l’environnement, et dans quelle mesure. D’une manière générale, l’enchainement des phases est le suivant :

  • réponse à des appels d’offre ;
  • synthèse bibliographique et inventaires de terrain ;
  • traitement des données, analyse des incidences, proposition de mesures de compensation…

Selon le type de dossiers je peux être amené à réaliser toutes les phases ci-dessus, ou parfois seulement une ou deux.

Pendant la période hivernale, les relevés étant impossibles, l’essentiel de mon travail consiste en la réalisation de dossiers de déclaration, d’enregistrement ou d’autorisation ICPE pour des sociétés privées. Nous jouons le rôle de relai entre le privé et les autorités environnementales (DDT, DREAL…) et devons tenter de concilier les intérêts et sensibilités.

Ce que j’apprécie dans mon métier

Deux choses principalement. D’abord mon objectif était de pouvoir alterner le travail en extérieur et en intérieur afin d’éviter l’installation d’une routine. Ensuite, exercer ce métier me permet de jouer un rôle à mon échelle dans la conservation de l’environnement.

Pour moi être éco-conseiller c’est...

... avant tout être prêt à savoir faire des concessions car il est souvent difficile de mettre tout le monde d’accord ! Il faut savoir jouer le rôle d’intermédiaire et tenter de concilier au mieux les sensibilités et, surtout, toujours rester ouvert.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers :

Ne jamais se décourager et prendre ses décisions à tête reposée plutôt que dans l’urgence !

 

 


 

*** En savoir plus sur la formation d'éco-conseiller ***

*** En savoir plus sur le métier d'éco-conseiller  ***

 

 

Quelques photos pour
illustrer mes activités 

 

 Site industriel désaffecté depuis 10 ans
en projet de réhabilitation
Des relevés faune-flore-habitats ont été
nécessaires à l’étude de potentialité,
l’essentiel du site étant revenu
à un état « quasi-naturel »

 Crapaud calamite – espèce règlementée
(Directive Habitat, protection nationale…)
localisée dans une carrière qui nécessitera
des aménagements du site
(à proposer au propriétaire avant d’être
validés par les services de l’Etat)
ou la rédaction d’un dossier de demande
de dérogation au titre des espèces protégées
pour un éventuel déplacement.

 Localisation des zones d’étude sur carte
et photographie pour permettre
de retrouver facilement les photos
même plusieurs semaines plus tard

 

 





Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com