Romain HARROIS

Ingénieur Energie à l'Agence Locale de l'Energie et du Climat - Bordeaux (Région Aquitaine)
Promo 21 (2008-2009)

MAJ : Mars 2012

Mon parcours avant la formation

J’ai obtenu, en 2006, mon diplôme d’ingénieur généraliste à l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux (EMAC), avec une spécialisation dans le domaine des éco-industries (management de l’environnement, sécurité industrielle, traitement des eaux, des déchets et de l’air, décontamination des sols, droit de l’environnement).

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

Après avoir suivi une formation plutôt technique, dont les perspectives d’emploi étaient plutôt axées sur le secteur de l’industrie et des entreprises, j’ai souhaité compléter mon profil par des connaissances environnementales plus transversales et centrées sur le développement durable, ce qui correspondait davantage à l’orientation que je voulais donner à ma carrière, à savoir un travail au service de l’intérêt général, avec la volonté d’être un acteur du changement.

Mon avis  sur la formation d’éco-conseiller

La formation m’a apporté tous les éléments complémentaires que je souhaitais acquérir : développement durable, connaissance des milieux et des politiques, outils de management, communication et sensibilisation à l’environnement. De plus, son côté participatif, où chacun des élèves en formation apporte son expérience personnelle à l’ensemble du groupe et à la constitution du programme pédagogique, a été très enrichissant de par les échanges qu’il a suscités, ce qui fait de la formation d'éco-conseiller une formation unique de ce point de vue.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon poste actuel

J’ai réalisé ma mission professionnelle à l’Agence Régionale Pour l’Environnement (ARPE) de Midi Pyrénées, structure dans laquelle j’ai réalisé un travail de recensement et d’analyse économique et environnementale des bâtiments basse consommation (BBC) en région. Cette expérience de fin d’étude, prolongée d’un mois en CDD, a marqué pour moi le début d’un vif intérêt pour les thématiques de l’énergie et de la qualité environnementale des bâtiments (QEB). J’ai ensuite poursuivi dans cette voie en travaillant 7 mois à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) du Lot en tant que conseiller en énergie auprès des entreprises du département.

Je suis actuellement ingénieur Energie à l’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC) de Bordeaux et de la Gironde où j’occupe ce poste depuis octobre 2010.

Mes principales missions

Mes deux principales missions sont actuellement :

  • la construction d’un outil d’aide à la planification énergétique sur le territoire de l’agglomération bordelaise, en partenariat avec l’agence d’urbanisme locale : il s’agit notamment de préparer l’adéquation entre besoins et ressources renouvelables dans l’objectif du Facteur 4 à l’horizon 2050,
  • la réalisation d’un observatoire Air – Energie – Climat à l’échelle de la région Aquitaine, en partenariat avec l’agence de surveillance de la qualité de l’air (AIRAQ).
Ce que j’apprécie dans mon métier

Au-delà de l’intérêt pour la thématique, j’ai la chance d’être dans une structure locale, en lien avec tous les acteurs territoriaux de l’énergie (publics et privés), ce qui me permet de bien comprendre le contexte et les enjeux de l’énergie de manière très transversale. De ce fait, et de par la ligne de conduite de notre agence axée sur la réduction des consommations énergétiques et le développement des énergies renouvelables, c’est une véritable opportunité pour avoir un rôle moteur dans les projets locaux et être un acteur du changement. De plus, j’ai également la possibilité de mettre en œuvre mes compétences techniques à travers la réalisation d’études et de renforcer ainsi mes connaissances dans ce domaine.

Pour moi, être éco-conseiller...

... cela signifie être acteur du changement, dans une ou plusieurs spécialités, à travers une logique de développement durable. Cela veut dire aussi apporter les conseils les plus objectifs et pertinents possibles aux différents interlocuteurs rencontrés et être force de propositions.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Je pense qu’un éco-conseiller, de par la nature transversale de ses missions, doit toujours être à l’écoute de l’autre et avoir une grande ouverture d’esprit, tout en gardant en ligne de mire les objectifs de long terme qu’il s’est fixés. Etre optimiste et être acteur avec les autres.

 


 

*** En savoir plus sur la formation d'éco-conseiller ***

*** En savoir plus sur le métier d'éco-conseiller  ***

 

 

En savoir plus sur mes activités

Présentation de la mission de planification énergétique (sous la forme d’un forum d’1 heure), lors des 13èmes Assises de l’Energie à Dunkerque (janvier 2012).
Présentation de la mission de planification énergétique (sous la forme d’un forum d’1 heure), lors des 13èmes Assises de l’Energie à Dunkerque (janvier 2012).
Manifestation organisée par l’ALEC, sous la forme d’un atelier thématique d’une journée - « Facteur 4 et mutation énergétique », avec l’objectif de présenter aux élus, services des collectivités et partenaires les différents travaux réalisés par l’Agence (novembre 2011)
Manifestation organisée par l’ALEC, sous la forme d’un atelier thématique d’une journée - « Facteur 4 et mutation énergétique », avec l’objectif de présenter aux élus, services des collectivités et partenaires les différents travaux réalisés par l’Agence (novembre 2011)

 

 

Site internet de l'Agence Locale
de l'Energie et du Climat





Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com